Qui suis-je ?

Ma photo
Comédien (entre autres, chez J-L Hourdin, M. Dieuaide, M. Yendt, M. Maréchal, J. Cattino), Michel Bellier est aussi auteur de théâtre. Boursier (CNL, Beaumarchais), en résidence (La Chartreuse, Éclats de Scène, Théâtre d'O-Montpellier, TDG-Grasse, CEDWB-Mariemont, Belgique), il saute de murmures en épopées, de commandes en projets persos. Du court, du long, des objets théâtraux pas tout à fait identifiés, faits pour la bouche, les oreilles et le corps tout entier. Des éditées (Lansman, L’Act Mem) ou de simples feux n’ayant lui que le temps de la représentation. Il anime stages et ateliers d’écriture. En milieu scolaire, pour les enseignants, pour des populations “spécifiques”(Prisons, Hôpitaux psychiatriques). Titulaire du Diplôme d’État pour l’Enseignement du Théâtre. Passager clandestin sur les musiques des autres, il se glisse à bord d’univers divers et en décore l’intérieur de ses mots à lui. Il est parolier pour Samarabalouf, Zenone, Lafontaine. Il aime l’écriture qui se parle, les mots qui se chantent, et déteste les vérités qui se hurlent. Il écrit des mots au fil de l’oral. Car les mots, c’est fait pour le bouche à oreille, pour voyager à dos d’homme et de femme.

dimanche 16 février 2014


Les 24 et 25 février, je serai à Bruxelles en compagnie de Stanislas Cotton pour assister aux représentations de notre pièce écrite en commun Va jusqu'où tu pourras (écrite également avec Sedef Ecer) aux Halles de Schaerbeek. Nous en profiterons pour rencontrer des élèves du collège du Sacré Cœur de Ganshoren pour une lecture et une discussion autour de la pièce. Ainsi que pour retrouver (avec plaisir !) les élèves du lycée Emile Max de Schaerbeek avec lesquels j'ai mené un atelier d'écriture en octobre dernier sur le thème des femmes migrantes dans l'espace européen.
Rencontres et retrouvailles prometteuses !

Va jusqu'où tu pourras à Bruxelles
Va jusqu'où tu pourras à Marseille

Ensuite direction l'université de Nancy, pour la manifestation ATC, Autour du Théâtre Contemporain. Cette année, j'en suis l'auteur invité. ATC m'a passé la commande d'un texte.
La Fabrique des Héroïnes est une pièce qui évoque l'image de la femme en temps de guerre. Victime, égérie, statue, figure sacrificielle, icône...Je mettrai ce texte en scène avec les étudiants de l'université de Nancy. J'y animerai  un atelier d'écriture et j'organiserai également une lecture publique de mon texte Les Filles aux Mains Jaunes.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire